Articles tagués réseaux sociaux

Barbie et Ken: une histoire d’amour version Web 2.0

Je croyais être fou, l’autre jour, quand j’ai vu une publicité de la poupée Ken sur un abribus. Ça a bien l’air que c’était vrai.

Il se trouve que Mattel, la plus grande compagnie de jouets au monde, a décidé d’utiliser les réseaux sociaux pour… aider Ken à revenir avec Barbie.

Cet article de Mashable explique le tout. Premièrement, il parait que Barbie et Ken se seraient séparés en 2004 (???). Et aujourd’hui, Ken (dont une nouvelle version de la poupée, « Sweet Talking Ken », doit sortir bientôt) utilise Facebook, Twitter, FourSquare et YouTube pour essayer de reconquérir le coeur de Barbie.

Attendez, ça devient encore plus weird!

Non seulement est-ce que Ken va utiliser ses statuts Facebook, ses tweets et ses entrées FourSquare, mais les gens pourront voter sur « Est-ce que Barbie devrait revenir avec Ken? » par SMS. Le tout agrémenté de vidéos YouTube, de petits gâteaux chez Magnolia’s Bakery, de panneaux publicitaires et même d’une web-série sur Hulu.

Bon, ça a l’air complètement loufoque comme histoire, mais il reste qu’on a là une belle utilisation des réseaux sociaux comme outil de promotion.

Publicités

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

La fin pour Facebook?

Dans un éditorial très détaillé publié sur CNN, vendredi dernier, Douglas Rushkoff nous explique pourquoi l’investissement de 450 millions $ de Goldman-Sachs signifie le début de la fin pour Facebook.

Il site en exemple les cas de AOL, acheté par Time Warner en Janvier 2000 pour la rondelette somme de 350 milliards $, et de MySpace, acquis par NewsCorp en 2005 pour 580 millions $. AOL n’est plus l’ombre de ce qu’il était avec l’arrivée des autres fournisseurs d’accès Internet, et MySpace est devenu un ramassis de faux comptes, de publicités et de profils aux couleurs hideuses.

Bien que je ne suis pas d’accord avec tout ce que dit Rushkoff, je lui donne raison sur un point: Facebook en est à ses derniers miles. C’est simplement l’histoire qui se répète: MySpace est arrivé, tout le monde était là-dessus, c’était le truc à la mode. Facebook est arrivé, et tout le monde a suivi, laissant Tom avec ses bands indie et ses « blog parties ». Aujourd’hui, c’est Twitter qui domine, à un point tel que même les médias généraux s’en servent, parfois ad nauseam. Facebook, de son côté, est encore très utilisé, mais commence à sombrer dans une mer de quiz de personnalité, de chaînes de lettre et d’invitations à Farmville et autres Mafia Wars.

Et malheureusement, d’ici 5 ans, la même chose arrivera à Twitter. Un autre réseau social verra le jour, sera la folie du moment, et Jack Dorsey ira rejoindre Tom Anderson et Mark Zuckerberg sur l’Île des Réseaux Sociaux Oubliés.

, , , ,

2 Commentaires