« On Air, On Sale »: L’industrie de la musique se réveille

Sony Music et Universal Music, deux des plus grosses compagnies de disques, ont annoncé la fin de semaine dernière une nouvelle approche pour contrer le piratage.

Par le passé, les compagnies de musique avaient comme habitude de laisser jouer les nouveaux singles à la radio durant une période allant jusqu’à 6 semaines avant de les mettre en vente, question de mousser la demande. Par contre, des études ont établi qu’avec ce système, les recherches pour une chanson durant la période dite de préparation atteignaient leur maximum 2 semaines avant la mise en marché de ladite chanson. Si bien que, au moment où la chanson est mise en vente, les gens étaient soient tannées de l’entendre, ou bien l’avaient déjà piratée.

C’est donc dans cet ordre d’idée que Universal et Sony ont décidé d’aller de l’avant avec la nouvelle politique du « On Air, On Sale ». La mise en vente électronique des chansons se fera le jour même où elles seront mises en ondes dans les radios commerciales.

Finalement, les gens de l’industrie de la musique se réveillent! Fini le temps où on disait aux gens « On se fout que la technologie change. C’est comme ça qu’on fonctionne depuis des années, et on ne changera pas pour vous! » En espérant que le reste de la RIAA suive l’exemple…

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :